Blog / Marketing / MQL et SQL : quelle est la différence ?

MQL et SQL : quelle est la différence ?

Léa Maerten Léa Maerten / Publié le 23 novembre 2021

Si vous souhaitez mettre en place une stratégie pour acquérir des leads, les termes MQL et SQL doivent vous être familiers. Mais pour beaucoup, ces termes restent flous, même parfois inconnus. Nous allons vous expliquer leurs significations, leur différence et comment les intégrer efficacement dans vos stratégies.

 

Dans quel contexte nous les utilisons ?

 

On utilise les termes MQL et SQL lors de l’élaboration d’une stratégie de génération de leads. Étape importante dans la méthodologie Inbound Marketing, la stratégie de génération de leads a pour but d’attirer le décideur au travers de plusieurs leviers et outils marketing afin de le convertir en lead qualifié pour la vente. 

 

Par exemple, les articles de blog, les contenus sur les réseaux sociaux, le marketing automation, les call-to-actions, les newsletters, les workflows et bien d’autres sont des outils efficaces pour une telle stratégie. 

 

À lire aussi : Les fondamentaux de l’Inbound Marketing 

 

MQL, quelle est la signification ?

 

Le MQL ou Marketing Qualified Lead, signifie un lead qualifié pour le marketing. C’est le terme employé pour désigner un lead, potentiellement intéressé par notre offre, notre produit ou notre service. En effet, on peut le qualifier ainsi lorsqu’il a éprouvé un certain intérêt pour un contenu diffusé au travers d’une campagne marketing. C’est pour cela qu’on le nomme MQL. 

 

SQL , quelle est la signification ?

 

À l’inverse, le SQL ou Sales Qualified Lead, désigne un lead qualifié pour la vente. C’est un lead bien plus avancé dans le processus d’achat avec une certaine maturité concernant votre offre, produit ou service. Souvent, on qualifie un prospect de SQL lorsqu’il a contacté ou était contacté par vos équipes commerciales et qu’il a été réceptif à vos propositions. 

 

La différence entre MQL et SQL

 

Vous l’aurez compris, il existe une vraie différence entre un MQL et un SQL. En effet, le MQL se situe au début du processus. Au départ, il était un simple visiteur puis il a commencé à démontrer de l’intérêt pour votre offre. Il est réceptif à vos contenus marketing tels vos articles de blog, vos posts sur les réseaux sociaux, vos livres blancs mais aussi à vos landings pages et vos call-to-actions. Tandis que, le SQL est bien plus avancé dans le processus, il est prêt à acheter. Le Sales Qualified Lead est plus sensible aux outils comme le marketing personnalisé, les emails et le CRM (Customer Relationship Management). Puis, il passe dans les mains des équipes de vente. Une fois la vente conclue, il devient alors votre client. Mais le chemin n’est pas tout à fait terminé. Le but sera maintenant de le fidéliser pour qu’il continue à consommer chez vous et qu’il devienne ambassadeur de votre entreprise. 

 

Il est important de savoir qu’un SQL ne doit pas forcément être un MQL avant. Il peut très bien se retrouver à la fin du processus d’achat, sans avoir consommé ni même regardé vos contenus marketing.

 

En bref

 

Désormais, vous y voyez plus clair sur les termes MQL et SQL. Des outils qui vous seront bien utiles dans l’élaboration de vos futures stratégies marketing.

 

Si vous avez besoin de conseils d’expert du marketing pour construire votre campagne, contactez-nous ici !

 

À lire aussi : 

Vous avez aimé cet article? Partagez-le avec vos collègues ou amis:

Facebook Twitter LinkedIn